Comment le piano et la musique animent ma vie


Bienvenue sur mon blog, et merci pour votre visite !

Romance sans parole n°7 (op 30 n°1)

Description de la Romance sans parole n°7

La Romance sans parole n°7 est la première pièce du 2ème cahier de Romances sans parole, composé entre 1833 et 1834 à Düsseldorf par Félix Mendelsohn, alors âgé de 24 ans. Ce sont en fait des chansons parfois à plusieurs voix mais sans paroles (Lied ohne Worte), où le piano joue à la fois les différentes voix et l’accompagnement. Ce deuxième cahier est un peu moins aimé par la critique que le premier. Du coup cette Romance sans parole n°7 n’est pas épargnée. Pourtant, je trouve que les 6 morceaux de cet opus s’enchaînent assez bien.

Continuer à lire →

Cours hebdo n°720

  • Papillon de Grieg

Le tempo devient bon. Même si c’est en-dessous de certaines interprétations que l’on peut trouver, je trouve qu’un tempo trop rapide ne permet pas de mettre en valeur toute la musique d’un morceau. Je veux dire que forcément, à cause de la vitesse, le rendu de certains passages n’est pas à la hauteur du morceau. Est-ce que c’est une excuse pour justifier un tempo plus lent ? Peut-être, mais j’assume !

Continuer à lire →

Romance sans Parole n°13 (op 30 n°6)

Description de la Romance sans Parole n°13

La Romance sans Parole n°13 est la dernière pièce du 2ème cahier de Romances sans Paroles. Ces pièces sont en fait des chansons sans paroles (Lied ohne Worte), où le piano joue à la fois le thème et l’accompagnement.
Cette pièce a reçu le titre de barcarolle vénitienne. Elle fait écho à la dernière pièce du recueil précédent (Romance sans Parole n°6, op 19 n°6).

Continuer à lire →